Le Marché Africain

Lufthansa Consulting en Afrique

L'Afrique est et demeure la région la plus active pour Lufthansa Consulting. Ce continent regorge d'opportunités dans le domaine de l'aviation civile. Que ce soit pour la création d'une nouvelle compagnie aérienne pour le transport de passagers ou de marchandise, une opération de redressment de la gestion d'une société existante, un projet de privatisation ou des améliorations d'infrastructure aéroportuaires, les experts de Lufthansa Consulting sont en mesure de vous aider. Nous sommes reconnus pour la haute qualité de nos services professionnels et le respect de règles d'éthique les plus hautes sur le continent. Nous sommes membres actifs de nombreuses associations professionnelles pour l'aviation et sommes particulièrement actifs en tant que membre partenaire de l'AFRAA (Convention des fournisseurs et prestataires de services aériens - www.afraa.org ). En tant que responsable de cette région, je suis disponible pour vous rencontrer à votre convenance.

Activités récentes

  • Haro sur les coûts élevés dans le secteur de l’aviation en Afrique

    Dans le cadre de la deuxième journée de l’Assemblée générale annuelle de l’AFRAA, Bruno Boucher, Partenaire associé de Lufthansa Consulting et Responsable du marché Afrique de l’Ouest, centrale et du Nord, a animé un groupe de discussion composé de spécialistes autour du thème : « Comment l’Afrique peut-elle contrecarrer le problème des coûts élevés dans le secteur aérien ? » Au terme d’une présentation des coûts typiques occasionnés à une compagnie aérienne opérant en Afrique, le groupe de discussion a envisagé différents moyens de réduire les coûts pour l’industrie de l’aviation sur ce continent. Le groupe comptait parmi ses participants des directeurs de l’autorité de l’aviation civile rwandaise, de l’IATA Afrique, d’ACI, de TIACA, d’Embraer et d’ATR. Les thèmes abordés ont inclus les prix du carburant, les taxes aéroportuaires et passagers, la contribution possible de l’activité fret ainsi que le recours à des avions modernes et adaptés afin de contribuer à limiter la consommation de carburant sur le marché africain.

    L’Association des compagnies aériennes africaines a tenu sa 49ème Assemblée générale annuelle à Kigali, République du Rwanda, autour du thème « Repenser les stratégies de rentabilité des compagnies aériennes en Afrique ». Plus de 450 hauts dignitaires de 52 pays du monde entier ont assisté à l’événement, dont l’objectif consistait à promouvoir le développement du transport aérien intérieur africain en général, ainsi que le développement d’opportunités pour les compagnies aériennes en particulier.

    Durant les trois jours qu’a duré la conférence, des leaders de l’aviation ont discuté des différents défis auxquels est confronté le secteur aérien africain, afin de prendre des résolutions dans les principaux domaines concernés.

    « Nous remercions vivement l’AFRAA pour cette excellente occasion de parler des problématiques de l’industrie aéronautique africaine, et en particulier celle soulevée dans le cadre de notre groupe de discussion. Nous sommes fiers d’être un partenaire actif de l’AFRAA et de contribuer à ses activités », a déclaré Bruno Boucher, en sa qualité de Responsable Finances, Achats et Comptabilité Groupe chez Lufthansa Consulting.Dans le cadre de la deuxième journée de l’Assemblée générale annuelle de l’AFRAA, Bruno Boucher, Partenaire associé de Lufthansa Consulting et Responsable du marché Afrique de l’Ouest, centrale et du Nord, a animé un groupe de discussion composé de spécialistes autour du thème : « Comment l’Afrique peut-elle contrecarrer le problème des coûts élevés dans le secteur aérien ? » Au terme d’une présentation des coûts typiques occasionnés à une compagnie aérienne opérant en Afrique, le groupe de discussion a envisagé différents moyens de réduire les coûts pour l’industrie de l’aviation sur ce continent. Le groupe comptait parmi ses participants des directeurs de l’autorité de l’aviation civile rwandaise, de l’IATA Afrique, d’ACI, de TIACA, d’Embraer et d’ATR. Les thèmes abordés ont inclus les prix du carburant, les taxes aéroportuaires et passagers, la contribution possible de l’activité fret ainsi que le recours à des avions modernes et adaptés afin de contribuer à limiter la consommation de carburant sur le marché africain.

    L’Association des compagnies aériennes africaines a tenu sa 49ème Assemblée générale annuelle à Kigali, République du Rwanda, autour du thème « Repenser les stratégies de rentabilité des compagnies aériennes en Afrique ». Plus de 450 hauts dignitaires de 52 pays du monde entier ont assisté à l’événement, dont l’objectif consistait à promouvoir le développement du transport aérien intérieur africain en général, ainsi que le développement d’opportunités pour les compagnies aériennes en particulier.

    Durant les trois jours qu’a duré la conférence, des leaders de l’aviation ont discuté des différents défis auxquels est confronté le secteur aérien africain, afin de prendre des résolutions dans les principaux domaines concernés.

    « Nous remercions vivement l’AFRAA pour cette excellente occasion de parler des problématiques de l’industrie aéronautique africaine, et en particulier celle soulevée dans le cadre de notre groupe de discussion. Nous sommes fiers d’être un partenaire actif de l’AFRAA et de contribuer à ses activités », a déclaré Bruno Boucher, en sa qualité de Responsable Finances, Achats et Comptabilité Groupe chez Lufthansa Consulting.

  • Développement du service aérien pour le Swaziland

    L’autorité de l’aviation civile du Swaziland (SWACAA) a récemment mandaté Lufthansa Consulting afin de dynamiser les services aériens du nouvel aéroport international King Mswati III (KMIII I.A.) dans le royaume du Swaziland, un État souverain du sud de l’Afrique.

    Pour l’heure, le trafic aérien dans la région se concentre essentiellement sur des vols vers et depuis Johannesburg, dans l’Afrique du Sud voisine, générant un manque criant de vols vers d’autres destinations et un besoin d’amélioration des liaisons aériennes vers le Sud-est de l’Afrique. La SWACAA a pour objectif de s’adresser aux compagnies aériennes pour les convaincre d’opérer des vols vers et depuis KMIII I.A., avec dans l’idée d’augmenter le nombre de visiteurs du Swaziland.

    Pour commencer, Lufthansa Consulting a réalisé une étude approfondie du marché consistant à déterminer la taille du marché, les prévisions de croissance et le potentiel de dynamisation, ainsi qu’à examiner les opportunités (en prenant en compte l’évolution d’indicateurs socio-économiques). Les spécialistes ont identifié de nouveaux itinéraires potentiels et procédé à une évaluation détaillée du marché. Ils ont ensuite mené à bien des études complexes d’itinéraires et livré de précieuses informations en termes d’opportunités de marché pour permettre aux compagnies aériennes ciblées d’opérer de nouveaux vols vers le Swaziland. 

  • Lufthansa Consulting dans le magazine Africa Wings : les cinq meilleures méthodes pour générer des revenus annexes

    Votre compagnie aérienne connaît-elle les meilleurs moyens de générer des revenus annexes ? En réponse à cette question, nos Consultants Seniors expérimentés Esther Samtlebe et Karel Sucha ont rédigé un article intitulé « Revenus annexes – les cinq meilleures pratiques que toutes les compagnies aériennes devraient connaître », publié dans la dernière édition d’Africa Wings, le magazine officiel de l’association des compagnies aériennes africaines (AFRAA).

    Le montant estimatif des revenus secondaires générés par les compagnies aériennes partout dans le monde s’élevait en 2016 à 67,4 milliards d’USD. Alors qu’une étude de Lufthansa Consulting a récemment montré qu’aucun type de transporteurs, qu’ils soient traditionnels, à bas coûts ou hybrides, n’était capable d’exploiter pleinement cette énorme source de revenus, il semble évident que les compagnies aériennes doivent optimiser leurs pratiques actuelles.

    Retrouvez l’intégralité de l’article dans notre rubrique Téléchargements.

  • 20 - 22 nov. 2016 , Victoria Falls, Zimbabwe

    Assemblée générale annuelle de l’AFRAA

    Le Zimbabwe accueillera l’Assemblée générale annuelle de l’AFRAA du 20 au 22 novembre.

    L’aviation africaine est aujourd’hui confrontée à une multitude de défis qui impliquent l’élaboration de stratégies durables pour assurer la viabilité des compagnies aériennes africaines. En tant que pays d’accueil de l’édition annuelle de l’AGA, nous avons le plaisir de recevoir tous les représentants, partenaires et sponsors de l’AFRAA dans notre magnifique Zimbabwe. Tous les groupes de réflexion sur l’aviation s’y réuniront en novembre pour travailler à l’échafaudage de solutions efficaces pour l’Afrique et l’aviation mondiale.

    Bruno Boucher, Partenaire associé en charge de l’Afrique de l’Ouest, centrale et du Nord, se réjouit de votre présence à cet événement.

  • Lufthansa Consulting fête son 40ème anniversaire en tant que département

    Créée en 1976 en tant que département de Deutsche Lufthansa AG à Cologne, l’entreprise gère depuis ses activités avec beaucoup de succès. En 1988, Lufthansa Consulting devient une filiale indépendante et commence à renforcer son orientation et ses services sur le plan régional pour Lufthansa Group. Après l’installation de son siège au Frankfurt Airport Center en 2014, l’entreprise intensifie ses services internes de conseil et contribue à la mise en œuvre de nombreux projets complexes. 

    La division Lufthansa Aerial Services (LAS) de Lufthansa Consulting et DJI ont par ailleurs associé leurs forces pour mettre à profit les plus grandes plateformes mondiales du fabricant de drones afin de développer des applications commerciales pour la technologie des drones. 

Projets

Préparation et mise en œuvre d’une concession aéroportuaire

Aéroports dans la République du Congo

Pour garantir la gestion professionnelle des aéroports de Brazzaville, Pointe-Noire et Ollombo, Lufthansa Consulting a aidé le gouvernement de la République du Congo à identifier un partenaire stratégique pour la concession aéroportuaire.

Aide au lancement de compagnie aérienne

Compagnie aérienne nationale en Afrique

Le ministère des Transports a décidé la création d’une compagnie aérienne nationale. Parallèlement à la modernisation des infrastructures aéroportuaires domestiques, cette nouvelle compagnie constitue l’une des pièces centrales du programme national d’infrastructures de transport.

Développement d'un modèle financier

Compagnie aérienne en Afrique de l’Ouest

Evaluation du capital et des dépenses opérationnelles, et identification de critères pour une approche équilibrée du perfectionnement des infrastructures et de l’augmentation des capacités dans le cadre du développement d’un modèle financier aéroportuaire.


Clients